Température d'ignition

Point éclair, température d’auto-inflammation ? Késaco ?

Le vocabulaire de l’incendie est vaste et varié …

Vous avez certainement entendu parlé du point éclair ou d’éclair,

d’un flash point , de température d’inflammation,

d’auto-inflammation ou encore d’auto-ignition …

Ouh la la !

Des explications s’imposent …

Parce que dans les définitions qui vont suivre, nous allons clarifier les différences

et surtout surtout … Vous trouverez aussi les raisons de certains départs de feux domestiques

Ceux que l’on pourrait peut être éviter … “si on savait” …

 

Température d’auto-inflammation ou d’auto-ignition

 

Le point d’auto-ignition, d’auto-inflammation est la température à partir de laquelle une substance s’enflamme spontanément sans présence de flamme.

Ne pas confondre avec la température d’inflammation …

Pour mémo, dans “auto” .. il y a la notion  “soi-même” … :

les matériaux s’enflamment donc tous seuls juste parce que la température atteinte correspond chimiquement à ce point de combustion.

Des exemples :

  • La température d’auto inflammation du papier classique : aux alentours de 230°c
  • Comme le bois … lui aussi aux alentours de 225°c pour les essences les plus courantes
  • L’huile végétale ( de votre friture ) : de 210°c pour l’huile d’olive environ à 232 pou l’arachide …
  • Le phosphore blanc, quant à lui … c’est seulement aux alentours de 30°c !

D’ailleurs … peut être avez vous lu le livre Fahrenheit 451 … ?

Pourquoi ce titre ? 451 ° F ( Fahrenheit ) correspond tout simplement à la température d’auto-ignition du papier … !

Flash point , Point éclair et température d’inflammation

 

Et oui !

Paragraphe séparé parce que définitions différentes … !

Ce sont des notions différentes … contrairement aux idées reçues …

Pour commencer, un petit rappel  :

Une combustion, c’est une réaction chimique d’ un combustible (papier, bois, gaz, essence …) qui réagit avec un comburant …

Le point éclair ou Flash point

C’est le niveau de température la plus basse à laquelle l’évaporation est suffisante pour que l’air autour d’un combustible volatile devienne explosif en présence d’une source d’ignition. L’air devient explosif, peut s’enflammer, mais une fois la source retirée … la combustion s’arrête

Le point d’inflammation.

La température est supérieure. Cette fois la production de vapeur est donc plus importante et donc se renouvelle au fur et à mesure qu’elle brule ce qui entretient la combustion, malgré le retrait de la source d’ignition … La combustion produit de la chaleur, qui produit de la vapeur qui entretient la combustion etc etc … Une intervention extérieure est dès lors nécessaire pour éteindre l’incendie … qui ne s’éteindra sinon que lorsque tou aura brulé …

Niveau température :  ce point est supérieur au point d’éclair (ou point d’inflammabilité) de quelques degrés et inférieur au point d’auto-inflammation.

 

En quoi ça vous concerne ?

 

Parce que maintenant que vous savez lire les informations données sur les matériaux qui composent vos équipements

Vous allez pouvoir comprendre qu’un incendie domestique peut se déclencher, se répandre  … “sans flamme” …

Pour ceux qui pensent être à l’abri , parce qu’ils ne fument pas, parce que personne ne joue avec des briquets ou des allumettes chez eux …

Et oui …

Et la, nous allons reparler des feux électriques,

de l’amalgame de prises et rallonges derrière la télé ou sous le bureau …

Des chargeurs à bas coût et des rallonges achetées 1€ les 12 sur le marché ou internet …

une affaire lorsqu’on connait les prix des chargeurs d’origine et du matériel électrique en magasin …

Oui … mais …

s’il y a peut être un peu de la Marque dans le prix … ok …

il y a surtout et par dessus tout des matériaux utilisés pour lesquels ces seuils d’auto-ignition seront …. plus haut

forcément, ils coutent plus chers aussi …  et puis faites le test … ils chauffent moins  !

Posez vous la question lorsque vous avez un chargeur brulant …

peut être fabriqué avec des matériaux qui prendront feu à des températures plus basses …

 

Une poêle oubliée sur une plaque à induction, une friteuse vétuste, un sèche linge ou une VMC mal entretenus, un rideau devant un radiateur type grille-pain, … vous l’aurez compris …

 

 

N’ATTENDEZ PAS ! – ÉQUIPEZ VOUS !

 

 

 

 

POINT ÉCLAIR ET AUTO-INFLAMMATION

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BLOG JPJ EXECUTIVE
Tout connaitre sur les différentes classes de feux
Les différentes classes de feux

Les feux, selon la nature du combustible, sont différenciés dans des groupes appelés « Classes » auxquelles sont associées des lettres majuscules permettant d’en déterminer le type. ...

Lire l'article
TEA FM 200
Incendies d'origine électrique

Des chiffres alarmants 1 incendie domestique toutes les 2 minutes 1 sur 4 d'origine électrique Selon l’ONSE (l’Observatoire National de la Sécurité Électrique), on compte environ 50 00...

Lire l'article