CLASSES DE FEUX

Le FEU 

CLASSES DE FEUX

Les feux sont différenciés par Classe, avec une Lettre spécifique, pour catégoriser l’incendie 

Cette catégorisation permet de choisir le moyen de lutte approprié selon la nature de ce qui brûle.

CLASSES DE FEUX

CLASSE A

La Classe A caractérise les feux « secs ».

Il s’agit de matériaux solides dont la combustion forme des braises (cellulose, bois, papier, carton, tissu, fourrage, coton, etc. … ) et particulièrement inflammables. 

Dans les feux de Classe A, la combustion peut être vive avec flammes ou également lente, parfois même sans flammes visibles, mais avec formation de braises incandescentes.

Il s’agit de matériaux solides dont la combustion forme des braises : 

Le bois est le plus connu pour la formation de braises, mais également d’autres matériaux entrent dans cette classe : le tissu, le carton, le fourrage, la cellulose, ou encore le PVC !

 

CLASSE B

La Classe B caractérise les feux dit « gras ». 

Ces feux flambent ou s’éteignent en premier lieu, mais ne couvent pas. 

Il s’agit des liquides et des solides liquéfiables. On trouve par exemple dans cette catégorie les hydrocarbures et les goudrons.
Mais aussi les huiles, les peintures, les vernis et cétones, ou encore les solvants et divers produits chimiques. 
 

CLASSE C

La Classe C caractérise les feux « de gaz » 

Leur mise à feu est généralement accompagnée d’une explosion parfois très violente. 

Dans cette classe de feux réservées aux feux de gaz nous allons retrouver les feux de gaz naturels, de pétrole liquéfié comme le butane ou le propane mais également les produits chimiques à l’état gazeux.

CLASSE D

La Classe C caractérise les feux « de métaux » 

C’est la Classe la plus étonnante pour qui la découvre : Les métaux brûlent ? Oui et cette combustion est généralement violente et très luminescente principalement réservée aux environnements industriels très particuliers.

Certains métaux peuvent s’enflammer spontanément juste en présence de l’air voire même exploser. C’est le cas du sodium, du magnesium, du potassium ou du phosphore blanc. 

D’autres ne peuvent en revanche s’enflammer que lorsqu’ils sont à l’état de poudre ou de copeaux comme l’aluminium.

ANCIENNE CLASSE E

Il s’agit là de feux provenant d’équipements électriques sous tension.

Double péril pour ces feux là, puisqu’au danger incendie se rajoute le risque d’électrocution lors de l’extinction.

FEUX D’ORIGINE ÉLECTRIQUE 

Il s’agit là de feux provenant d’équipements électriques sous tension : les blocs multiprises surchargés, le chargeur du smartphone sous l’oreiller, le tableau électrique, le four micro-onde ou alors les batteries et moteurs des véhicules électriques ou hybrides.

CLASSE F

La Classe F caractérise les feux en lien avec les auxiliaires de cuisson ( Huiles et graisses ) dans les appareils de cuisson. 

CLASSES DE FEUX USA

SYMBOLES INTERNATIONAUX 

Les Différentes Classes de Feux décrites ci-dessus correspondent au marché Européen et Australien.

Une mise en garde particulière sur le marquage américain des différentes classes de feux.

En effet, si la Classe A et D sont identiques, il en est tout autrement pour les classes B, K et surtout B.

Le choix de l’extincteur avec ce marquage américain pourrait engendrer quelques quiproquos problématiques.

Nos produits ont bien évidemment un marquage Européen correspondant à notre société Française et aux symboles des classes de feux françaises.

 

Symboles américains : 

Classe A : Identique au A Européen 

Classe B : Regroupe le B et C Européen 

Classe C : Ancien E Européen : Appareil sous tension

Classe D : Identique au D Européen

Classe K : Correspond au F Européen