Tout connaitre sur les différentes classes de feux

Les différentes classes de feux

 

Les feux, selon la nature du combustible, sont différenciés dans des groupes appelés « Classes » auxquelles sont associées des lettres majuscules permettant d’en déterminer le type.

Cette catégorisation permet en outre d’utiliser le moyen de lutte adapté pour non seulement en optimiser l’efficacité mais surtout éviter tout danger.

Maitriser et connaitre cette différenciation c’est avoir l’assurance de choisir l’agent extincteur le plus approprié et de maitriser les risques spécifiques à chaque classe.

La Classe A

 

Pour des feux dits « secs » ou « braisants ».

Les feux de classe A concernent les substances et matériaux solides, particulièrement inflammables et dont la combustion forme des braises telles que le bois, le papier, le carton, le tissu, certaines matières plastiques, la cellulose, le fourrage, etc.

2 Types de combustions pour cette classe A : vive avec flammes mais aussi lente, parfois sans flammes visibles, mais avec formation de braises incandescentes.

Ces feux nécessitent un refroidissement pour éviter les reprises.

La Classe B

 

Pour des feux dits « gras ».

Les feux de classe B concernent liquides et des solides liquéfiables comme les huiles, les peintures, les vernis et cétones, les hydrocarbures et les goudrons ou encore les solvants et divers produits chimiques.

Ces feux flambent mais ne couvent pas et ne font pas de braises.

La Classe C

 

Pour des feux dits « gazeux » ou « feux de gaz ».

Les feux de classe C concernent donc les feux de substances sous forme gazeuse tels que le butane, le propane, l’acétylène ou encore le gaz naturel …

Les feux de type gazeux s’accompagnent très souvent d’un risque d’explosion.

 

La Classe D

 

Pour des feux de métaux.

Les feux de classe D sont principalement réservés aux environnements industriels très particuliers.

Certains métaux peuvent s’enflammer spontanément juste en présence de l’air voire même exploser. C’est le cas du sodium, du magnésium, du potassium ou du phosphore blanc et d’autres ne peuvent en revanche s’enflammer que lorsqu’ils sont à l’état de poudre, de limaille ou de copeaux comme l’aluminium.

La combustion de métaux est généralement violente et très luminescente.

Au contact de l’eau, en générant de l’hydrogène , ce feux peuvent entrainer une explosion.

La Classe F

 

Pour des feux « d’auxiliaires de cuisson ».

Les feux de classe F concernent les feux causés par les graisses et huiles animales ou végétales servant en cuisine ou résultant d’une cuisson.

En cuisine, une poêle à frire oubliée ou la surchauffe de graisse de viande sont très souvent à l’origine de ce type de feux.

Attention : Ne jamais jeter d’eau dans une huile ou graisse de cuisson en feu !

Et beaucoup ont le réflexe de penser Eau pour éteindre un Feu…

Or , dans la panique ou par méconnaissance, en cuisine la proximité de l’évier est dangereuse : vouloir éteindre ce type de feu avec de l’eau, facilement accessible, c’est provoquer une explosion dont les conséquences peuvent être dramatiques.

Les Feux d’origine électrique

 

Anciennement appelée « classe E », les feux d’origine électrique sont causés par des équipements électriques sous tension.

Défaillance d’équipements ou d’appareils électriques, surchauffe , surtension… blocs multiprises surchargés, chargeurs, tableau électrique, appareils électro-ménagers vétustes ou endommagés, VMC poussiéreuse, ou encore les batteries et moteurs de véhicules électriques ou hybrides mal entretenus… la liste est longue.

À la dangerosité du feu s’ajoute le risque d’électrocution.

 

Le temps est compté en cas d’incendie.

 

Pour agir, pour se protéger, pour évacuer…

Connaitre les bases,

Maitriser les premiers gestes,

Avoir des moyens efficaces et accessibles, au bon endroit et adapté…

 

N’ATTENDEZ PAS ! – ÉQUIPEZ VOUS !

 

 

 

 

LA GAMME AMAI

 

Produits de lutte contre les départs de feux

Gamme Amai
Les 5 références phares du catalogue amai sécurité incendie

Pour chacune des références de la gamme, des pictogrammes et marquages sur les produits, les boites ou les notices, précisent les types de feux pour lesquels il est possible de les utiliser.

Ainsi,

  • Boule extincteur automatique BEA 112 pour les Feux de classes A B C F et électriques.
  • Extincteur PP2P à poudre ABC et à pression permanente pour les Feux de classes A B C.
  • AF1 : dispositif d’extinction sans pression pour les Feux de classes B C F et électriques.
  • Tube extincteur automatique TEA 112 pour les Feux électriques (endroits confinés ou fermés).
  • Stick extincteur feu d’huile de cuisson SEF 80 pour les Feux de classes F.
  • Couverture anti-feu CF 180 pour les Feux de matériaux, petits objets, vêtements et cuisson.

 

ATTENTION :

 

S’il est généralement possible d’agir sur un feu à sa naissance, dans les toutes premières secondes, lorsque les minutes passent, il ne faut plus prendre de risque !

Au bout de 3 minutes la température d’une pièce en proie des flammes peut atteindre 600 degrés Celsius.

Combattre un incendie est un métier…

Lorsque l’incendie est déclaré, il faut appeler les secours et suivre leurs consignes pour mettre les personnes et les animaux à l’abri.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BLOG JPJ EXECUTIVE
Tout connaitre sur les différentes classes de feux
Les différentes classes de feux

Les feux, selon la nature du combustible, sont différenciés dans des groupes appelés « Classes » auxquelles sont associées des lettres majuscules permettant d’en déterminer le type. ...

Lire l'article
TEA FM 200
Incendies d'origine électrique

Des chiffres alarmants 1 incendie domestique toutes les 2 minutes 1 sur 4 d'origine électrique Selon l’ONSE (l’Observatoire National de la Sécurité Électrique), on compte environ 50 00...

Lire l'article